Chroniques juridiques

Durant leur passage à Inform’elle, les étudiantes d’été et les stagiaires prennent le temps de rédiger des chroniques juridiques. Ces articles sont publiés durant l’année en cours ou l’année suivante. On les retrouve entre autres dans des bulletins de liaison d’organismes communautaires ainsi que dans divers journaux et revues tels que le Journal du Bel Âge, Point Sud, et L’Actuelle. Certains articles sont également mis en ligne sur les sites Internet du Bel Âge.

Vous trouverez ci-dessous la majorité de nos chroniques juridiques, regroupées par thème.

L’émancipation de Sophie

girl-ge695c1623_1280

Sophie est une adolescente qui a des problèmes avec ses parents et souhaite obtenir son émancipation… Comment peut-elle faire?

Il faut avoir dix-huit ans au Québec pour être considéré comme majeur. Sophie est donc sous l’autorité parentale de ses parents jusqu’à cet âge, et elle ne peut pas agir seule et indépendamment de ses parents dans un contexte juridique.

La divulgation de l’adresse par les victimes de violence conjugale

famille

Lorsqu’une victime de violence conjugale quitte la résidence familiale avec les enfants, elle est souvent amenée à se demander si elle a l’obligation de fournir sa nouvelle adresse à son conjoint violent.

Vacciner son enfant contre la Covid, désaccord entre les parents

vaccine-g9715f7f25_1280

La pandémie de la COVID-19 a soulevé une panoplie de questions d’ordre médical et juridique. Une des questions qui revient souvent porte sur la vaccination d’un enfant contre la COVID-19 quand un des parents s’y oppose.

Les fondements de l’annulation du mariage

no

L’intégrité, le respect et l’honnêteté sont des valeurs essentielles au mariage et à l’union civile. Dans cet esprit, la loi prévoit plusieurs conditions pour la validité d’un mariage. Si ces conditions ne sont pas respectées, le mariage n’est pas valide, c’est-à-dire qu’on considère que le mariage n’a tout simplement jamais existé, ce qui est différent d’un divorce.

L’adolescente de 16 ans qui veut quitter le domicile familial

ado

Clara est une jeune fille de 16 ans très perturbée. Elle est en permanence en conflit avec sa mère et son père toujours absent ne lui offre aucun soutien. De plus, lorsqu’il est là, ce ne sont que disputes incessantes entre lui et sa mère. Elle veut partir, aller vivre chez sa grand-mère qui lui apporte stabilité, réconfort, tendresse et sécurité. Peut-elle quitter son foyer et aller s’installer chez sa grand-mère alors que son père s’y oppose formellement?

Témoignage d’un enfant à la cour

clear-g86fd085f7_1280

En matière civile, il n’y a pas d’âge minimum pour permettre à un enfant de témoigner : il suffit de s’assurer que l’enfant soit capable de relater les faits. En d’autres mots, la loi permet à tout enfant de s’adresser au juge s’il possède le discernement et la capacité nécessaire pour le faire. Or, si l’enfant ne satisfait pas à ces critères, un procureur peut être nommé à l’enfant afin de dresser un portrait global et précis de la situation de celui-ci.

Protection de la jeunesse : quand doit-on dénoncer?

_club-2492011_640 -- marteau


Le domaine de la protection de la jeunesse peut parfois faire peur et il peut être difficile de savoir si une situation dont on est témoin nécessite et justifie que l’on fasse un signalement au Directeur de la protection de la jeunesse (DPJ). 

Grossesse à l’adolescence

desperate-gd9b440280_1920

Julie a 16 ans et elle est enceinte. Après plusieurs tests de grossesse à la maison et une visite chez le médecin, elle est enfin prête à se l’admettre. Différentes possibilités s’offrent à elle : l’avortement, l’adoption ou garder le bébé.

1 / 12123Dernier

Vous pouvez trouver aussi des réponses à vos questions en consultant les ressources suivantes :