2068 boulevard Édouard à Saint-Hubert

Conjoints de fait

senior-3336451_1280

L’union de fait chez les aînés : comment se protéger sans se remarier?

À 68 ans, Ginette a trouvé l’amour auprès de Paul qui est du même âge. Tous deux divorcés, ils ont des enfants issus d’une première union et n’entrevoient pas se remarier.

adult-1807500_1280

Les beaux-parents ont-ils des droits lorsqu’il y a une union de fait?

Pierre et Mélanie sont en union de fait depuis 2 ans. D’une précédente union, Pierre a eu une fille nommée Gaël qui est maintenant âgée de 4 ans. Mélanie, qui l’a élevée les 2 dernières années est comme une deuxième mère pour Gaël. Lorsque Pierre a la garde de celle-ci, Mélanie s’occupe d’elle, la dépose au CPE chaque matin et assume plusieurs obligations. La mère biologique de Gaël ne cesse de rappeler à Mélanie « qu’elle n’est pas sa mère, donc qu’elle n’a aucun mot à dire » sur l’éducation de Gaël.

couple-1718244_1280

Union libre

Vous désirez faire vie commune avec l’être aimé sans vous unir civilement ou vous marier ? Sachez qu’il est courant qu’un couple choisisse ce mode de vie, appelé l’union de fait ou union libre.

children-817365_1280

Impact du mariage ou de l’union de fait sur les enfants

Les enfants au Québec sont-ils égaux?

lightning-gf7bc7804e_1280

Parents en désaccord, qui prend les décisions ?

Les parents, qu’ils soient mariés ou non, exercent ensemble l’autorité parentale, et c’est cette dernière qui leur permet de prendre des décisions nécessaires au bien-être de leur enfant.

interracial-2136096_1920

Protection des conjoints de fait

Vous tombez en amour et vous ne pensez qu’à vivre le parfait bonheur avec votre conjoint? Peut-être opterez-vous pour le mariage, ou vous choisissez de vivre en union de fait, comme la plupart des couples. Cela vous convient tout à fait puisque vous préférez n’avoir aucune attache ni aucune obligation. Vous voulez vivre ensemble pour le meilleur seulement. Cependant, vous n’êtes pas à l’abri du pire. Un malheur peut vite arriver, comme une rupture ou un décès… On voit donc qu’il vaut mieux être protégé. Au cas où…

couple-1030744_1920

Enrichissement injustifié chez les conjoints de fait

La loi n’accorde pas de protection aux conjoints de fait qui se séparent au Québec. Toutefois, Le Code civil a prévu qu’il est possible de recourir au principe d’enrichissement injustifié dans certains cas. L’enrichissement injustifié (ou enrichissement sans cause) permet à l’un des conjoints de récupérer une somme d’argent, dans le cas où l’un des conjoints de fait se serait enrichi aux dépends de l’autre conjoint. 

couple-579172_1920

Démystifier les mythes sur les conjoints de fait

Selon les estimations de Statistique Canada, en 2015, au Québec, la proportion de personnes en couple qui vivaient en union libre était de 36 %, soit près du double de la moyenne canadienne (y compris le Québec). Bien que les conjoints choisissent souvent cette option pour conserver une certaine liberté, peu d’entre eux savent que ce choix peut être lourd de conséquences. 

black-and-white-2590810_1920

Compte conjoint

Afin de faciliter la participation financière de chacun des conjoints de fait aux besoins de la famille, plusieurs couples utilisent un compte conjoint. Les paiements communs au couple comme l’hypothèque peuvent y être prélevés et les conjoints peuvent tous les deux y déposer ou y retirer de l’argent. Bien que ce type de compte soit très pratique pour les épargnes et les dépenses communes, il peut parfois devenir un véritable cauchemar…

Quitter le logement lors d’une rupture ou d’une séparation involontaire

Quitter le logement lors d’une rupture ou d’une séparation involontaire

Martin et Lucie vivent ensemble depuis plus de 40 ans, mais rien ne va plus dans leur couple et ils ont décidé de se séparer. Robert et Louise, en couple depuis plus de 40 ans eux aussi, vivent une tout autre situation : ils doivent se séparer puisque Louise doit être placée dans un CHSLD en raison de sa santé fragile. Dans les deux cas, les couples habitent un logement et s’inquiètent de l’effet du départ d’un des conjoints du logement.

12