Important : Avis Covid-19

Immigration et droit international privé

couple-437968_1280

Le parrainage

Le Canada permet aux citoyens canadiens de parrainer leur époux, conjoint de fait ou partenaire conjugal et/ou leur enfant qui vit à l’étranger. Le conjoint vivant au Canada doit donc parrainer le membre de sa famille s’il désire que ce dernier vienne habiter avec lui au Canada. Le parrainage est un contrat signé entre le gouvernement et le parrain.

mother-1851485_1280

Rupture et immigration

Elga est arrivée au Québec en janvier 2010 avec ses deux enfants. Son mari, Jan, habite ici depuis 5 ans et la parraine. Les deux sont originaires de la Norvège et ont demeuré dans ce pays jusqu’à leur arrivée au Canada. Ils se sont mariés en Grèce en 1993. Suite aux retrouvailles, Elga constate que Jan a changé d’une manière qu’elle ne peut tolérer ni supporter. Elle songe au divorce. Certaines questions lui traversent l’esprit.

roses-1420719_1280

Violence conjugale et mariage forcé

Le mariage forcé n’est pas un mariage valide selon notre droit. Il est dit forcé lorsqu’une l’une des parties, ou les deux, ne donne pas son consentement à l’union. Il est vrai qu’il n’est pas en soi synonyme d’horreur et de violence conjugale. Comme tous les mariages, il peut ou ne pas y avoir de la violence conjugale au sein du couple. La violence conjugale est un phénomène distinct du mariage forcé, du mariage tout court.

Dossier_Discrimination

La discrimination, un enjeu familial et de société

Notre société se diversifie et nous sommes davantage en contact avec différentes cultures. Avec l’amplification de cette diversité, la notion de discrimination devient plus omniprésente dans nos rapports sociaux et dans notre vie quotidienne....
Upset lonely african american man suffering from bullying racial discrimination mocking racism social rejection sitting alone, sad depressed black outstand loser guy hurt excluded by diverse friends

Dossier juridique :
La discrimination, un enjeu familial et de société

Notre société se diversifie et nous sommes davantage en contact avec différentes cultures. Avec l’amplification de cette diversité, la notion de discrimination devient plus omniprésente dans nos rapports sociaux et dans notre vie quotidienne....
travel-5219496_1920

Parrainage : implications

Dans le contrat de parrainage, le parrain s’engage à combler, tout au long son engagement, les besoins de base du parrainé afin d’éviter que les sociétés québécoise et canadienne ne soient financièrement responsables de cette personne. La durée de l’engagement varie selon la personne parrainée. Le nombre d’années mentionné débute le jour où la personne obtient sa résidence permanente. Pour ce qui est des époux ou conjoints, l’engagement est de trois ans.

wedding-rings-g36680d90d_1920

Mariage forcé

En plus d’être une institution sociale qui date depuis des siècles, le mariage est avant tout un contrat conclu entre deux personnes en vue de faire vie commune. Or, pour qu’un contrat soit valablement formé, il faut que les personnes aient valablement consenti aux termes de celui-ci. En d’autres mots, leur consentement doit être libre et éclairé. Le consentement libre est celui donné par une personne qui a réellement la volonté de consentir à faire vie commune, à se marier avec une autre sans crainte de représailles physiques ou psychologiques.

hand-644145_1920

Droit international privé en contexte familial

Qu’est-ce que le droit international privé en contexte familial? Le droit international privé est une branche du droit qui s’occupe de résoudre les différends de nature privée qui ont un caractère international. 

airport-1019056_1920

Divorce en contexte d’immigration

Maria et José sont nés au Bélize, pays où ils se sont mariés. Ils ont ensuite quitté leur pays pour venir entamer un nouveau chapitre de leur vie au Québec. Malheureusement, ils ont récemment décidé de mettre un terme à leur mariage et ils voudraient en savoir plus sur les conséquences du divorce et comment procéder. 

aircraft-1362587_1920

Annulation du mariage en matière d’immigration

La Cour d’appel du Québec a rendu une décision en 2009 qui fait état du fardeau de preuve à remplir et des délais à respecter dans une demande d’annulation de mariage. Dans cette affaire, Monsieur demandait l’annulation du mariage en invoquant le fait que Madame, de nationalité cambodgienne, l’aurait épousé dans l’unique but d’obtenir son statut de résidente permanente canadienne. Pour justifier la nullité du mariage, Monsieur invoque donc le vice de consentement. Il prétend ne pas avoir donné un consentement valide puisqu’il ignorait les intentions de Madame.

12