Important : Avis Covid-19

Inform’elle : résilience et adaptation, 2e et 3e vague

SAINT-HUBERT, le 18 juin 2021 – « Nous avons souvent entendu dans la dernière année que nous traversions tous la même tempête. Auparavant, il était possible d’utiliser l’expression On est tous dans le même bateau, mais nous nous sommes vite rendu compte dès le début de la pandémie que nous avions des bateaux très différents, allant de la petite chaloupe au voilier, jusqu’au gros bateau de croisière. En fait, personne n’avait les mêmes outils et ressources pour naviguer dans cette tempête. » de dire Martine Laprade, directrice générale. Et en effet, Inform’elle n’a pas été épargnée par cette tempête, on peut même dire que la pandémie a mis à rude épreuve la capacité d’adaptation de son équipage mais celui-ci a tenu bon en faisant preuve d’une grande flexibilité et d’une belle créativité afin de permettre à l’organisme de maintenir son cap. Les personnes présentes lors de l’assemblée générale annuelle virtuelle, qui a eu lieu le 17 juin, ont pu le constater en découvrant le bilan de l’année passée et le nouveau plan d’action de l’organisme.

Parmi les faits saillants évoqués, il est à noter que la plupart de nos services ont pu être maintenus à distance comme la ligne téléphonique, service essentiel et primordial dans un contexte de très grande détresse où beaucoup de femmes ont eu à vivre de la violence conjugale. Les sessions d’information, la médiation mais aussi toutes les activités de la vie associative ont pu être organisées en visioconférence. Pour nos stagiaires qui n’ont pu se rendre dans les écoles secondaires pour présenter l’atelier sur le mariage et l’union de fait, une alternative a été mise en place pour qu’elles puissent le présenter à nos bénévoles ainsi qu’à des organismes jeunesses en visioconférence. Notons également une belle implication d’Inform’elle dans le milieu communautaire avec de nombreuses participations à des représentations, des concertations, des discussions d’enjeux importants, d’actions et mobilisations en ligne et sur le terrain. Trois principales collaborations ont été mises de l’avant avec la Maison de l’accueil, le CAFAL (Comité d’actions féministes de l’agglomération de Longueuil) et dans le cadre de la Marche mondiale avec la TCGFM (Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie). Dans un autre ordre d’idées, l’équipe a également travaillé à la finalisation du Fichier juridique 2020 en y incluant une annexe COVID-19 et a diffusé activement ses nouvelles capsules vidéo.

Comme l’a mentionné Sandra Laliberté, présidente du CA : « Malgré les épreuves, l’organisme a continué d’aider les femmes et les citoyennes en répondant à leur demande en matière familiale et ainsi, remplir sa mission efficacement. » Mission qui consiste, rappelons-le, à permettre aux femmes et à leurs familles d’avoir accès à toute l’information nécessaire à une prise de décision éclairée.

Et les défis ne s’arrêtent pas là… Inform’elle travaille actuellement à la mise à jour du contenu de son nouveau site Internet. Ce dernier devrait voir le jour d’ici la fin de l’année. L’équipe travaille également à la refonte de son atelier offert aux écoles secondaires afin d’améliorer le concept.

« La pandémie a exacerbé les inégalités vécues par les femmes et fait exploser le besoin du maintien de la présence du milieu communautaire auprès des femmes. La prochaine année ne sera pas de tout repos, mais Inform’elle est prête à continuer d’accomplir de grandes choses. Espérons que les prochains mois permettront de se rencontrer à nouveau et d’échanger en présence. » de conclure Sandra Laliberté, présidente du CA.

– 30 –

Source : Florence Fouquet, responsable des communications et du développement, 450 443-3442